Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Donc La Qu'je M Présente

  • : Le blog de L'ours blanc
  • Le blog de L'ours blanc
  • : présentation de petits dessins qui n'ont pour unique but d’échanger sur le monde du graphisme. Oui j'ai bien conscience qu'il y a des monstres comme... ( regarder dans les liens pour connaître ma zone d’influence )
  • Contact

Recherche

Liens

8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 02:32

 

 

petit-manu-au-crayon-001.jpg

 

 

 

Oui, je ne suis pas trés actifs ces derniers temps, c'est qu'il s'est passé quelques "petits" changements puisque je enfin suis la-bas, alors,  je prends un peu le crayon.

 

Oui depuis deux semaines je suis a et au Québec, je ne realise pas encors moi-meme, c'est le direct dans l'estoma....

 

001.jpg

 

 

 

 

bonne nouvelle j'ai un scannaire...

 

bon je fais bref, en esperant vous en dire plus plus tard... bien a tous

 

 

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 18:55

bla-bla-2013.jpg

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 20:08

Aéroport de Montréal, mardi 20 Novembre 2012 18h30 heure local.

 

Bon, bien, voila! Depuis le temps il fallait bien s’y attendre, à force de faire des allés/retours, on ne peut échapper aussi longtemps aux forces de l’ordre, de deux pays aussi puissants, que sont le Canada et la France réunis, (si si même si il faut bien le reconnaitre, ces derniers temps pour ce qui est de la France du moins, ce n’est plus vraiment ce que cela a été, et que si c'est aux nombres de coup de pieds au cul qui ce perdent que l'on voit la grandeur des nations, il est à prédire quelques postérieurs douloureux mais je vois que la déjà, poindre une des mes fâcheuses manies digressives et oiseuses, dues en grandes parties à mes lectures tant adolescentes que Desprogesgienne et je referme donc la, cette présente parenthèse, trop hâtivement ouverte, mettant de ce pas un point final à cette phrase qui s’essouffle aussi surement que le lecteur perdu recherche ésepérément quelques ponctuations tant salvatrices que respiratoires donc fermons la parenthese point). Ouf !

 

Il faut dire que l’on m'avait averti. Déjà, lors de mon dernier voyage, des signes avant coureurs bien que banaux ne laissaient pourtant pas de doutes sur la suite des événements, comme par exemple, aux douanes d'Ottawa, je trouvais les agents particulièrement affables à mon sujet. C'est sur que j’aurais due me méfier et me pas mettre ce sympathique accueil uniquement sur le fait les douaniers sont bien plus sympathiques dans la capital.

 

Certes, au cours de ces derniers mois, l’entretien d’une relation épistolaire intensive avec les autorités consulaires tant fédérales et que provinciales, m’invitait à croire que ce beau et grand pays portait à mon endroit, bien que parfois un peu indiscret, un certain intérêt pour ne pas dire un intérêt certain.

 

Oui, je peux comprendre leurs curiosités, sur le fait par exemple que je prenne pour épouse une de leurs si jolie ressortissante, et que cela puisse justifier en lui-même cette débauches de questions en tous genres, bien que de connaitre la profession de mon père décédé il y a peine plus d’une trentaine d’années, ou que oui ou non, j’ai offert un cadeau lors de notre première rencontre, me semble loin d’un intérêt vital peu évidant pour la défense du territoire ou que son impact économique dans le secteur de la bibeloterie Bas Saint-Laurentais peu significatif.

 

A part d’avoir l’impression d’être un Gérard Depardieu dans "Green Card", un  excellent film de surcroit qui aborde la question de l'émigration et du mariage blanc aux Etat-Unis, je trouvais parfois un peu les questionnaires limites intrusifs mais comme on le sait les gens heureux n’ont pas d’histoire alors on se plie bien à l’exercice puisqu’il n’y a pas d’autre moyens de montrer patte blanche.

 

Mais cette fois les choses seraient bien différentes. Nous avions, avec ma complice, pourtant bien préparé notre coup, le dossier est béton, mes diplômes, certificats orginaux, C.V, etc...  Les mois passés, me reviennent en mémoires, le lent processus de maturation, né de l’évidence  toute simple: vivre heureux avec celle qui peu à peu est devenue l’élément incontournable de ma vie, ma femme mais aussi mon amie, ma maitresse, mon amour, et comme le dirait Renaud celle que je suis avec, ma gonzesse.

 

Vous expliquer le pourquoi et surtout le comment, sera peut être l’objet d'un autre billet, bien que je ne le pense pas, ce blog n’ayant pas vocation à être un courrier du cœur, désolé les midinettes car mais si c’est une romance, c'est une belle histoire, c'est une romance d'aujourd'huis.... comprenez, que je la réserve uniquement à mes proches, toutefois sachez juste nous ne sommes plus de jeunes "adulescents" et même si nos âmes n’ont que quelques heures d'existence au regard de l'infini sidéral, nos valises comme nos vies elles, ont déjà pas mal vécues. On me déménage pas comme cela de l’autre coté de la flaques aussi facilement a 20 ans qu’a 50.

 

C'est donc avec l'estomac légèrement noué mais nourri par Air Canada que j'arrive dans cette salle grande, salle que je commence à bien connaître. Les douanes Canadienne.

 

Je me fais une dernière fois la Check-list,


1 récupérer ma valise

2 passer la douane


List Ok, let's go !

 

Du haut des escalators, je regarde les passagers prendre leur tour dans la file qui serpente vers la douane. Comme les autres passagers, je descends aussi dans le hall et prends mon tour. Lentement, le serpent touristique, telle l'hydre à sept têtes, peu à peu distribue sa ration, aux cerbères frontaliers. Ainsi vient, mon tour. Je prend toutes fois soins de bien respecter le jaune de la ligne de courtoisie, docilement j’attends, "The" dossier la main et le valise cabine dans l’autre.

 

L’agent me fait signe de la tête.

 

Je franchis mon Rubicon, aléa jactas es.

 

-         « Bonjour, fis-je tout sourire et passeport à la main.

 

Un petit truc en passant, dans certaines parties du canada et surtout dans un aéroport internationnal comme Montréal, il y a pas mal  de personne bilingue. Alors si vous ne voulez pas galérez avec vos deux fois meme années d’anglais du collège Puget de Marseille, indiquez par un « bonjour » à votre interlocuteur que vous préférez le français.

 

 

-         « Quelle est l’objet de votre venue au canada, monsieur ?

-         « J’ai reçu mon certificat de sélection migration canada 

-         « Bien, me dit-il, retirer votre valise et lorsque vous passerez dans le couloir là-bas, derrière, demandez à mes collègues, vous ne pouvez les louper», sur quoi il me redonne mon passeport, non sans ajouter un chaleureux « bienvenu au canada »

 

 

Ouf première étape faite, c’est que je n’ai qu’une petite heure trente avant mon prochain vol pour Québec, il ne faut pas perdre de temps.

Encore à nouveau une file d’attente. Encore à nouveau passeport et valise à la main. Mon manteau me donne chaud, il faudrait bien de que je le retire mais pas le temps, inexorablement la file avance vers les deux fonctionnaires susnommés.  Ceux-ci, n’indiquent la porte de gauche. Je débouche sur une vaste salle. Elle est agencée de façon pouvoir traiter rapidement l'arrivée importante des passager pendant le temps des fêtes ou les périodes d'été. Sur le sol, un jaune avertissement, ne demande à nouveau d’attendre qu’un agent m’appelle, ce qui ne tarde pas.

 

Je suis un peu tendu, ou plus tôt fébrile, non que je sois inquiet, je ne sais pas vous mais l’uniforme impressionne d’autant plus que l’on a rien à craindre. Encore une fois, je donne mon bonjour passeport.

 

Le temps semble se ralentir, se suspendre, s’immortaliser, se sacraliser, s’irréaliser, pour mieux s’y réaliser… Un peu comme la foi, pardon la fois où j’ai rencontré le Pape Jean-Paul II à Saint-Pierre de Rome, on a beau ne pas être croyant, bin si on a un brin de culture, comment dire, c’est quant même pas tous les jours, qu’on croise un Pape.

 

-« Pouvez-vous dire quel est la valeur des objets que vous emmenez dans votre valise, pour vous installer ? dit le préposé.

 

Il faut bien reconnaître du caractère invariant et universelle de la fonction publique, que l’on soit en France, en Pologne sous l’ère communiste, en Afrique du sud pendant l’apartheid, ou même cet été aux états unis, le fonctionnaire est zélé et à un formulaire à cocher. Pour avoir les fréquentés, qu’ils soient français, polonais, afrikaners, ou débonnaires américains du Maine,  ce qui rends heureux un douanier, c’est que toutes ses cases soient dument remplis.

 

Mon dieux, combien coute mon vieux Nokia Xpress qui déjà trois an et un superbe scotch transparent au tour, et les moules au « silicone » et  mon pied photo et mes couteaux de cuisine et mes 150 feuilles de mon carnet à dessin à grain C 140 gramme au mètre/carré et ma trousse à dessin et mes aquarelles et mes ratons laveurs et et et ???

 

L’homme, devant mon regard dubitatif, liste, quantifie et qualifie.

 

-« Alors une tablette 400 dollars, un cellulaire, 40 dollars, en vêtement 150 dollars, (merci décathlon), l’agent fait honneur a sa rang, contentieusement il rempli, chacune des cases had hoc du formulaire IMM5225, au grand bonheur de son capitaine du même nom. 

 

S’ensuit quelques échanges d'information franco-canadiennes

 

-« Aller vous assoir , finit-il, vous pouvez laisser vos affaires ici, je vous appellerai »

 

Je vais donc m’assoir. Juste, à quelques sièges une famille qui comme moi attend son sésame. Il n’a suffit de quelques minutes à mon fédéral d'agent pour remplir cases avec son tampon.  

 

-« c’est ok au fédéral, il ne vous reste plus que de passer au provincial, c’est le bureau juste après, Bienvenu au Canada »

 

Et de rependre valise et passeport, pour rejoindre le bureau juste après.

 

Je fais un rapide coucou à  ma vielle copine de ligne de courtoisie, puisque la jeune femme m’invite à m’assoir directement a son bureau.

 

L’entretien est plus détendu, nous y parlons des conditions de mon installation, elle me transmet tous les renseignements nécessaire, assurance maladie, permis de conduire, logement, travail et me remet un petit recueil surtout les valeurs du Canada, le système scolaire etc.… bref le livre du parfait Québecois et me souhaite également une bienvenu au canada.

 

Et la, l’éducateur que je suis, est quand même estomaqué. Certes j’ai du répondre a mille et une question, certes je suis venu dans le cadre du regroupement familial, certes je parle couramment français, mais le gouvernent me propose de suivre gratuitement des cours d’anglais ou de Français si ne parlais pas la langue. Il faut reconnaître qu’ils savent recevoir… et je suis donc résident permanant Québécois. Yes !!!!   et c'est pour ça que je suis...

 

 

JJG-copie-1.JPG

 

et puisque j'y suis voici un petit dessin fait sur mon IPAD et sketch book pro, pour rendre moi un petit hommage graphique a ce monsieur qui me suit depuis quelques années

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 17:19

 

 

Derniers gribouillages

d'un week-end plus vieux !!!

 

 

Suite du rachat lucas par Disney

disney-leia.jpg

vador-copier.jpg

 

un petit bravo a un nouvel avocat

avocat.jpg

et pas mal d'attentes

en-attendant-ce-week-end-copier.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 14:59

 

 

Dark-Mouse.jpg

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 18:51

Oui oui je ne suis pas un aficionado du blog, mais je suis en plein dans mes préparatifs de déménagement transocéanique.

 

Chaque jour, j’ai l’esprit qui est déjà à J plus trois mois, et j’ai un peu de mal a comprendre pourquoi il est difficile de trouver des fonds pour financer un prêt qui … enfin bref, j’ai un peu l’impression d’être un don quichotte

 

don quichotte a cheval

 

et

 

Don quichotte copier

 

Don quichotte sans cheval

 

 

 

 

et j’aimerai aussi un peu plus de compréhension de mes banquiers. D'autant que, lorsqu’ils nous ont tirés une petite larme devant leurs "énormes difficultés" de bouclage de fin de mois sur fond de crise, bin j'ai aussi mis la main à la poche en gelant encore un peu plus ma feuille de paie.. 

 

Je peux vous dire que la, je suis au  top, ils peuvent me questionner

-"Oui je peux répondre à vos questions monsieur l’agent de la migration :

-"Que savez vous du Canada me lancera-t il

Voici ma réponse monsieur l'agent !

 

Salamandre-en-interview-copier.jpg

 

et même sur le plan de l'histoire recente

 

voici la Premiere minsitre Quebecoise

du PQ, Pauline Marois

 

Pauline-Marois-copier.jpg

 

 

mais aussi je connais les grandes figures historiques

( oui il est pourri le scanner du travail ) Rene-levesque-copier.jpg

 

 

 

et aussi les fondateurs 

Samuel-de-Chamberlain-copier.jpg

 

et aussi

Jacques-Cartier-copier.jpg

 

Sans oublier ceux qui par les ondes ont plantés

des petites graines de rêves

dans les coeurs d'enfants.

Ah ce Garou la, Garou 1er, l'originalGarou-Ier.jpg

je le chantais à tutete dans les rues de ma Picardie natale,

sans jamais toujours bien comprendre

toutes les paroles d'un Lindberg,

et déjà les mots, Quebec-air,

Trans-world  Northern, Eastern,

Western et puis Pan-amerricain,

me faisait voyager.

 

Si l'on avait qui que un jour,

moi aussi je traverserai la flaque

plusieurs fois dans l'année pour voir ma blonde,

il est fort probable que pas mal

de mes choix de vie auraient été different..

 

... pas de regrets ni remords,  j'aurais très bien pu ne pas connaitre cela,

merci la vie et...

 

... merci moi aussi, infatigable capitaine de mon propre vaisseaux ,

j'appareil vers de nouveaux horizon.

 

pis un Garou en cachant un autre

Garou-II.jpg

 

ainsi va la vie

salamandre-qui-dessine-copier.jpg

 

et pour finir une petite dédicace

requin et grenouille

 

c'est tout...

 

.... pour le moment.

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:04

Ce matin, je travaillais,

si si je suis dans d’excellentes dispositions en ce moment,

puisque peu à peu mon projet avance un peu plus chaque jour.

 

J’étais en pleine réflexion sur les tenants et aboutissant d’une action à mener auprès de machin,

oui je dis machin pour ne pas dévoiler l'identité de bidule.

  Machin ou bidule qui en fait m’a aucune incidence sur ma surprenante découverte du scanner de l’imprimante.

Ni une ni deux, je me rendant coupable d’un abus de bien,

 

 

Disons le résultat est moyen il faudra attendre un modèle plus performant.

Pas de corrections, ni nettoyage ni balance des blancs  bref du scanne brute

 

sala-reversation.jpg

 

vivement la fin novembre

 

to canada

Bref

sala-mevla.jpg

 

 

suisse-1.jpg

reflexion sur l'actualité

paralympique-1.jpg

 

 

 

 

c'est en côtoyant

les maîtres que l'on mesure

leur grandeur.. 

aviateur-pratt.jpg

 

loisel

loisel.jpg

 

même les petits

napo.jpg

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 19:55

Pfffou cela me gon... m'enerve de plus en plus, je mets plus de temps à mettre en ligne que de faire un petit dessin!

 

Cela fait quelques temps que je ne poste plus, c'est surtout par manque de temps et de moyens, les photos même avec un ipad  rendent assez aléatoire la qualité déjà poussives de mes travaux, mais ce matin, le crayon fut un temps soit peu nostalgique des vacances Canadienne et c'est naturellement qu'une idée chassant l'autre ces deux "aquarelles"  sont montées.

 

Je suis en ce moment en bagarre avec l'encre de chine que j'ai découverte, il ya peu. Oui l'autodidate est un gros paresseux qui ne fait que peu d'effort mais sur les conseils de ma Jedi Julie( y a des femmes Jedis?), je me suis lancé avec une plume Sergent Major et de l'encre. Le choc fut rude et me replace à ma condition d'amateur... il va falloir travailler pour extraire les pleins et déliés.

 

Point positif l'encre une fois sèche resiste tres bien à la gomme et aussi à l'eau, contrairement à la cartouche Waterman noir d'origine qui est rester dans le second stylo-plume non trafiquer. voir dessin si dessous

 

 

 

SAINT-SIMEON-copie-1.JPG

 

un autre dessin mais avec dans l'encre de Chine dans la cartouche. J'utilise un vieux Waterman et une cartouche pompe pour aspirer l'encre. Finalement ca marche bien sauf qu'il faille armorcer l'encre sur un papier a part en début de séance Certe il ya pas les pleins et déliés mais plus rapide et sécuritaire au niveau pâté.

 

C'est ainsi qu'un achat des buvards de mon enfance est prévu....

... décidement nostalgie quand tu nopus tiens...

 

BAR-LAITIER-JOS2E.JPG

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 17:53
Oui je sais y avait pas de dessin. Mais je reviens juste de vacances, heu non je reviens de sept merveilleuses semaines de vacances au Canada où j'ai pu enfin voir ce qu'il y avait dessous ce tapis froid et blanc. ( certains disent que parfois elle peut être jaune mais il est recommandé de pas s'en servir comme granitė)

Oui il y a bien du goudron, sur la route, il y a bien de l'eau libre dans les rivières, des feuilles dans les arbres et des suisses sur les branches Bref c'est beau!

J'ai pu aussi profiter de ma blonde, des enfants de la famille bref de vivre un peu...

Bref, bref je me suis éclaté... Mais depuis mon retour je n'ai pas une minute à moi, over bouquer l'ours, avec en point de mir.... Un retour plus long grâce à mon futur statut de résident permanent
canadien avant la fin de l'année. Bref plus le temps à perdre avec un scanner absent ou un Pc qui rame. Il me reste plus que ma tablette qui refuse de mettre en ligne mes photos.

Je passe avec mon traitement de texte pour écrire... D'où cet essai....


Bin non pas d'imÂge
Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 01:17
Oui l'ours est de retour
Voilà
Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article