Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Donc La Qu'je M Présente

  • : Le blog de L'ours blanc
  • Le blog de L'ours blanc
  • : présentation de petits dessins qui n'ont pour unique but d’échanger sur le monde du graphisme. Oui j'ai bien conscience qu'il y a des monstres comme... ( regarder dans les liens pour connaître ma zone d’influence )
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 02:13

La cabane  sucre ou l’art de ce sucré le bec

      

eau erable-copie-1

(goutte à goutte)

 

 Freud, pour ne pas le nommer, n’a-t-il pas écrit dans son manuscrit  « malaise dans la culture » deux points je cite :

«  Acheter deux baguettes souples mais bien cuites et le journal avant de rentrer. Note envoyer le manuscrit a l’autre andouille »

 

Il est vrai que cette note fut rapidement corrigée,  après que le grand homme est télégraphié a son éditeur, se confondant en excuses et lui demandant de retourner l’agenda personnel  qu’il lui avait involontairement envoyé.

 

Oui Sigmund comme beaucoup de génies n’était pas  ce que l’on peut dire très en prise avec les vicissitudes de la vie en générale  et de la poste Autrichienne en particulier.

 

Bien que peu d’historiens ont conformés la véracité de l’anecdote, celle-ci n’interdit pas la publication de l’ouvrage qui permit au quidam que je suis de faire l’intéressant, il en est pas moins vrai que la culture est édifiée sur du renoncement pulsionnel, car la vie en commun suppose une restriction de la liberté individuelle ou le conformisme; tous groupe humain  a ses rites, et  les québécois n’échappent pas à la règle.

 

Et s’il est une institution au Québec, la cabane à sucre fait partie de l’un d’eux.

 

Oui a l’approche des beaux jours, lorsque les bancs de neiges fondent lentement le long des rues désertes, lorsque les premiers oiseaux viennent alourdir plus encore les branches enneigées, lorsque les températures positives diurnes alternes les nuits encore froides, mais surtout lorsque les érablières offrent leur divine eau légèrement sucrée, le temps des sucres est arrivée!

 

Je comprend que, après les froides journées de janvier, février, mars, le Québécois et la blonde Québécoise profitent du moindre rayons de soleil pour ce retrouver autour d’un bon plat soupe aux pois, d’oreille de criss, de fèves au lard, tourtière, pâté chinois…  dans une ambiance bonne enfant.

 table conviale

Oui mes chères lectures je fus adoubé la semaine passée du double sacrement de la tarte au sucre et de la tire sur neige.

 

tire

Ce doux sirop est obtenu par l’évaporation de l’eau recueilli patiemment lorsque les dernières nuits froides côtoient les premières journées aux températures positives.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'ours blanc
commenter cet article

commentaires

MSEI BD 15/04/2013 11:04

Une fois en été et une fois à l'été indien. C'était un véritable bonheur. Si on pouvait éliminer les moustiques ce serait idéal.

L'ours blanc 15/04/2013 12:42



C'est clair que les maringouin c'est quelques choses a vivre lol



MSEI BD 11/04/2013 17:45

Ca me rappelle de supers souvenirs. Je suis allé deux fois au Québec. J'adore ce coin. Veinard!

L'ours blanc 14/04/2013 19:37



Ah oui quand donc en hivers ou en été?